Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jul

SPORADE DE L'EST 2 (Oinoussa - Kios - Samos - Fournoi)

Publié par Tony & Christine  - Catégories :  #Voyage

Dimanche 2 juillet, départ à la voile au près et il faut louvoyer sec ; exercice bien agréable quand il ne dure pas trop longtemps, pour remonter cet étroit chenal dans l’autre sens et ressortir  de cette grande baie de Yeras. Nous pensions nous arrêter là, mais le vent est bon, nous continuons vers  la toute petite île de Oinoussa , proche de l’île de Chios,pour sa bonne protection du vent dominant.

Durant le trajet, le vent est bien monté (23 nœuds)et nous réduisons les voiles. Nous arrivons dans un mouillage juste à l'ouest du port vers 20h30, où d’autres voiliers sont ancrés. Nous pensions aller dans l’avant-port , mais il est tard et ça souffle ; on verra demain.

En route pour Kios beaucoup de gros bateau qui vont vers Ismir (la Turquie est à quelques miles)

En route pour Kios beaucoup de gros bateau qui vont vers Ismir (la Turquie est à quelques miles)

Arrivée sur Oinoussa

Arrivée sur Oinoussa

Mouillage à l'ouest du port.

Mouillage à l'ouest du port.

Au matin , lundi 3 juillet, nous décidons d’aller voir le port  à pied, du mouillage ; il y a quelques bateaux à quai, beaucoup d’espace, quelques tavernes, peu de monde en fait, c’est paisible ; nous montons vers la « cathédrale » et trouvons une bonne boulangerie dans la montée (bons biscuits aussi), puis un supermarché où nous faisons quelques courses avant de regagner Noix de coco.

Oinoussa  le port

Oinoussa le port

Oinoussa le port de pêche

Oinoussa le port de pêche

Oinoussa les petites rues

Oinoussa les petites rues

Oinoussa

Oinoussa

Oinoussa

Oinoussa

Le vent a bien monté et tourné un peu, il est fort chaud, et il faudrait re-mouiller plus loin ou ailleurs pour être mieux protégés ; Nous regretterons un peu de ne pas l’avoir fait avant…(à cause des rafales qui rendent les manœuvres plus délicates) et finalement nous irons mouiller dans une baie à l’est du du port, nous passons donc devant l’entrée du port et sa sirène.

Mouillage de l'est

Mouillage de l'est

Nous serons seuls au mouillage ; il y a un minuscule port de petits bateaux de pêche sur un côté, une plage devant nous et de l’autre côté ce que j’appellerai « la colline abandonnée » : nous irons y faire une promenade et verrons sur un mur en ruine une plaque avec l’annotation « 1922 », c’est une belle colline boisée et il reste de nombreuses traces d’habitations : des escaliers, des murs…maintenant abandonnés aux biquettes.

Le village abandonné

Le village abandonné

L'île de Mandraki qui protège le port de la ville du même nom

L'île de Mandraki qui protège le port de la ville du même nom

Même au mouillage, la mer se creuse un peu et ça dure toute la nuit et encore  et même encore jeudi 6 juillet, alors que nous décidons tout de même de quitter pour aller vers l’île de Chios . Il est midi, nous partons avec 16  à 25 nœuds de vent dans le dos et avancerons bien jusqu’au mouillage de Komi . au sud de l,île de Chios, nous y passerons la nuit. Malheureusement les previsions météo ne sont pas bonne pour les jours à venir le melthem est là et c’est avec regret que nous ferons une croix sur Chios.

Kios vu de la mer ça souffle bien!!!

Kios vu de la mer ça souffle bien!!!

Vendredi 7 juillet, nous filons vers l’île de Samos ; Tony prévoit 40 miles à parcourir, nous en ferons 60 en 10 heures.Nous aurons des vagues latérales déferlantes, 23 à 27 nœuds de vent et des rafales à plus de 30 nœuds(37) 

Noix de coco filant au grand largue.

Noix de coco filant au grand largue.

Nous longerons l’île,et comme les mouillages au sud de l’île ne sont pas pratiquable par ce vent, nous irons  jusqu’à l’avant-port de Pythagoreio; oui, Pythagore y est né.

L'arrivée à Pythagorion

L'arrivée à Pythagorion

Le port de Pythagorion

Le port de Pythagorion

L'avant port.

L'avant port.

Nous y resterons 4 jours au mouillage. C’est un joli village bien animé et fort touristique, il n’y a que des restaurants sur le front de mer, des bateaux à louer dans le port, une rue principale très longue et faite pour les touristes ; il reste quelques murailles , des petites rues typiques ; pas de grands immeubles.

La statue de Pythagore

La statue de Pythagore

Le port de Pythagorion

Le port de Pythagorion

Les rues de Pythagorion

Les rues de Pythagorion

Lundi 10 juillet,comme il y a encore beaucoup de vent et que Noix de coco est en sécurité dans l’avant port nous louerons un scooter pour aller à la ville principale de l’autre côté : Vathy : vaste baie peu protégée des vents. Les rues piétonnes sont agréables mais nous ne nous y attardons pas préférant trouver une petite plage pour un bain, ce sera Mykali.

Changement de moyen de transport

Changement de moyen de transport

Vathy la ville principale de Samos.

Vathy la ville principale de Samos.

Vathy le port

Vathy le port

Vathy toujours

Vathy toujours

 Nous repartirons vers Kokkari au nord de l’île : joli village et petit  port de pêche , cité balnéaire très touristique et très fleuri aussi.

Kokkari

Kokkari

Kokkari le port

Kokkari le port

Kokkari

Kokkari

Nous monterons ensuite pour visiter sur les hauteur de l’ile un jolie petit village : Manolete Nous passerrons aussi à Mitilini, à l’intérieur avant de rentrer, bien fatigué !

Manolete

Manolete

Manolete

Manolete

La vue du village de Manolete

La vue du village de Manolete

Les rafales sont encore fortes ce mercredi 12 juillet et nous n’avons plus  beaucoup d’eau. Nous optons pour la Marina de Samos, plus tranquille, plus cher aussi mais raisonnable :33 euros tout compris (eau, electricité), avec pendille et accueil, un peu à l’écart mais pas loin du port. Il y a là un service « laundry »très bien, et chose très rare en grèce des sanitaires avec douches et toilettes.

Samos Marina

Samos Marina

Noix de coco à Samos Marina

Noix de coco à Samos Marina

Jeudi 13, nous quittons pour filer vers le sud-ouest : on a le vent dans le dos mais ça ralentit , des vagues arrivent de partout et on se retrouve avec du vent de face qui monte à 34 nœuds ??. Après avoir réduit les voiles il faut se rendre à l’évidence : il va falloir aller mettre la petite voile d’avant. J’y vais en maillot de bain et je fais bien. Nous aurons une moyenne de 27 Nœuds de vent jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à l’île de Fournoy. Au mouillage il n’y a que 2 bateaux de pêcheurs devant une plage quasi déserte.

Départ de Samos

Départ de Samos

en route pour Fournoi, le vent monte.

en route pour Fournoi, le vent monte.

Bon là ça devient un peu sportif.

Bon là ça devient un peu sportif.

Le lendemain, il y a toujours autant de vent et de rafales, nous tentons une approche du village au moteur, mais il y a trop de profondeur d’eau pour mouiller sereinement et nous retournons dans une baie plus accessible, c’est une ancienne carrière de marbre abandonnée. Dommage c’est trop éloignée pour rejoindre le village de Fournoi à pied. Nous resterons à Quarry bay quelques jours  en attendant que le vent se calme.

La baie de Kladharidhi

La baie de Kladharidhi

Quarry bay (Fournoi)

Quarry bay (Fournoi)

La plage et la carrière de marbre

La plage et la carrière de marbre

Quelques vestiges abandonnés

Quelques vestiges abandonnés

Caîque à Quarry bay

Caîque à Quarry bay

Notre trajet dans les sporades de l'Est.

Notre trajet dans les sporades de l'Est.

Commenter cet article

Benoit 21/07/2017 12:51

Hello, je viens de voir qu'il y a eu un séisme en mère Égée !!! Comment allez vous ?

Isa 20/07/2017 12:20

Ca décoiffe le meltem !! Vous vous approchez de Bodrum ! J'espère que vous irez voir Lise et sa petite famille ! Bises

À propos

voyage en voilier