Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Nov

CADIX - GIBRALTAR

Publié par Tony & Christine  - Catégories :  #voyage

Samedi 24 octobre : 9h30, nous quittons Cadix sous un ciel gris et accompagnés de quelques gouttes de pluie. Nous arrivons à l’embouchure de la rivière qui borde Sancti Petri et nous jetons l’ancre un peu plus loin.

Arrivée à Sancti petri

Arrivée à Sancti petri

Entrée de Sancti petri

Entrée de Sancti petri

Avec l’annexe, nous allons d’abord sur la rive côté mer : des dunes, les ruines d’un fort datant de l’invasion Napoléonienne , puis nous retraversons pour atteindre ,coté terre, le village déserté ; il reste quelques cafés et un minuscule port, beaucoup de bouées cependant ; le paysage change continuellement en fonction des marées dans cette rivière lagunaire, royaume d’oiseaux.

La lagune de Sancti petri

La lagune de Sancti petri

Noix de coco dans la lagune

Noix de coco dans la lagune

Sancti petri

Sancti petri

Le village abandonné de Sancti petri

Le village abandonné de Sancti petri

Les dunes cotés plage de Sancti petri

Les dunes cotés plage de Sancti petri

Toujours les dunes

Toujours les dunes

La baignade plage de Sancti petri

La baignade plage de Sancti petri

Noix de coco dans la lagune

Noix de coco dans la lagune

Les oiseaux dans la lagune à marée basse

Les oiseaux dans la lagune à marée basse

Lundi 26, nous repartons en longeant les cotes jusqu’à la Barbate : nous passons le cap Trafalgar et sommes surpris par une grosse « barre de remous »qui nous secoue bien et nous arrose par la même occasion.

En route pour le cap Trafalgar

En route pour le cap Trafalgar

Le cap Trafalgar

Le cap Trafalgar

La Barbate

La Barbate

Seul intérêt ici : une jolie ballade dans le parc national.

Promenade dans le parc national

Promenade dans le parc national

Le parc national

Le parc national

La plage de la Barbate avec au loin les côtes de marocaines

La plage de la Barbate avec au loin les côtes de marocaines

Le mercredi 28 octobre, nous naviguons vers Tarifa : nous aurons juste le temps de jeter l’ancre dans l’avant-port de Tarifa avant qu’un bateau pilote du port ne nous chasse ! C’était pourtant bien noté dans le guide comme zone de mouillage autorisé.

Arrivée à Tarifa

Arrivée à Tarifa

Comme le vent et les courants sont favorables nous en profitons pour aller jusqu’à La Linéa (port espagnol de Gibraltar) et jetons l’ancre, devant la plage à côté du port, à la nuit tombante sans soucis ; enfin, l’arrivée jusque- là peut être impressionnante au vu de la quantité de gros bateaux…

Au revoir l'Atlantique

Au revoir l'Atlantique

Arrivée à Gibraltar

Arrivée à Gibraltar

Noix de coco au mouillage devant le célébre rocher de Gibraltar

Noix de coco au mouillage devant le célébre rocher de Gibraltar

La Linéa possède un très beau marché couvert, bien achalandé.De là, nous visiterons le rocher exclusivement à pied ! Nous avons mis un peu de temps à trouver le bon itinéraire, mais ça en valait la peine pour l’économie et le plaisir de grimper et de marcher. Nous visitons le port anglais de Gibraltar, parcourons « Main Street », allons jusqu’au téléphérique ( qui ne fonctionne pas à cause du vent violent) et le jardin ,et nous monterons jusqu’en haut en passant d’abord par la route du fort(1 euro/pers) puis par les escaliers , les singes sont un peu partout, en liberté et il vaut mieux tenir son sac à dos par devant.

Visite de Gibraltar

Visite de Gibraltar

Main street

Main street

La piste de l'aeroport qui fait office de frontière entre l'Espagne et Gibraltar

La piste de l'aeroport qui fait office de frontière entre l'Espagne et Gibraltar

Les escaliers

Les escaliers

Ouf !! on est en haut

Ouf !! on est en haut

Gibraltar peut être décevant, mais en flânant, il y a un tas de petites choses à voir !

Des nouveaux panneaux!!!

Des nouveaux panneaux!!!

Les singes du rocher

Les singes du rocher

les singes

les singes

CADIX - GIBRALTAR
La vue du haut

La vue du haut

Nous avons aussi mis Noix de coco à l’abri : au port, car un avis de tempête était annoncé, ce qui nous a permis de faire la connaissance de Manuela et Olivier, avec qui nous avons passés des bons moments, et qui eux quittent la Méditerranée pour traverser l’Atlantique.

Manuela & Olivier sur Takoumi

Manuela & Olivier sur Takoumi

Le Queen Mary en escale

Le Queen Mary en escale

Le mercredi 4 novembre, nous quittons La Linéa pour la «Costa del Sol » Ca y est nous sommes en Méditerranée.

Départ de Gibraltar La pointe de l'europe,  A NOUS LA MEDITERRANEE.

Départ de Gibraltar La pointe de l'europe, A NOUS LA MEDITERRANEE.

Commenter cet article

Marie-Guy 01/12/2015 00:00

Impressionnant , rafraîchissant, dépaysant
Profitez-bien
Bises

Marius 29/11/2015 19:51

Sommes pas trop bavards, mais suivons votre épopée... Merci pour ces photos de circonstance toujours aussi soignées. Avec vous en rêve et en pensées....
Bien amicalement

bouquillon caroline 28/11/2015 23:48

bon, ben, ça a l'air toujours aussi super entre deux moments d'émotion !!!
ce qui est bien, c'est qu'on vous voit bientôt ! hi ! hi ! hi !
bisous !

Tatou 22/11/2015 20:07

Ca y est vous voilà en méditerranée !! Super. les photos sont toujours aussi belles.
L'hiver est arrivé chez nous hier matin à 11h16 précisément et vos baignades font envie. je me demande pourquoi Santi Petri est abandonné.?
bises à vous deux

Marion 21/11/2015 14:20

Superbes photos comme d'habitude!! Profitez-bien du beau temps!! Ici l'hiver arrive (enfin?!): pluie et même neige!! Gros bisous!!

À propos

voyage en voilier