Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Sep

Belle-ile - La Corogne (la traversée du Gascogne)

Publié par Tony DELANNOY  - Catégories :  #voyage

Nous quittons Sauzon pour Le Crouesty et pour ramener Bernard qui repartira avec un nouvel équipage ,mené par notre ami Hervé sur un Pogo. Tatou ,rejoint Douvres.

Quand nous larguons les amarres, le vent est faible, puis monte à 19 N, le temps incertain ,il pleut un peu , nous louvoyons jusqu’à La Vilaine, le soleil se pointe ; nous remontons jusqu’à l’écluse d’Arzal à la voile. C’est complet et nous stationnerons au ponton d’attente pour la nuit.

 

Nos amis de Lille sur leur Pogo loué pour une semaine.

Nos amis de Lille sur leur Pogo loué pour une semaine.

Nous passons l’écluse au matin et mouillons juste derrière, descendons visiter le barrage »à saumons ». Il fait bon et nous levons l’ancre en début d’après- midi pour La Roche Bernard, où nous mouillons après le pont.

L'écluse d'Arzal

L'écluse d'Arzal

Arzal

Arzal

Belle-ile - La Corogne    (la traversée du Gascogne)
 le repos du navigateur

le repos du navigateur

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

La Roche Bernard

la vilaine sur la Vilaine!!!!

la vilaine sur la Vilaine!!!!

Nous sommes à l’abri du coup de vent annoncé en Bretagne Sud mais ça chahute bien. Le temps est maussade et nous serons mouillés chaque fois que nous sortons avec l’annexe.Mercredi 26. août, nous levons l’ancre, lors d’une éclaircie, et rejoignons Foleux, un peu plus bas.

Tony repère « Soledad »(transat d’il y a 17 ans), et Jacky et Claudine viendront prendre le café….

Les bords de la Vilaine

Les bords de la Vilaine

IL pleut beaucoup, mais nous profitons quand même du ponton pour changer un maillon de la chaîne d’ancre tout rouillé.

Réparation de la chaine d'ancre à Foleux

Réparation de la chaine d'ancre à Foleux

Il pleut !!

Il pleut !!

Jeudi, nous regagnons Arzal et son écluse,son ponton pour la nuit. Il faut partir tôt vendredi et il y a un brouillard à couper au couteau, c’est marée descendante et nous « passons »de justesse, avec un peu de stress (20cm d’eau sous la quille par moment).

Mince va falloir sortir de la Vilaine et y'a un épais brouillard.

Mince va falloir sortir de la Vilaine et y'a un épais brouillard.

Ouf par endroit ça se léve un peu

Ouf par endroit ça se léve un peu

AH la bouée est là !!

AH la bouée est là !!

La vilaine vite faut sortir la mer descend

La vilaine vite faut sortir la mer descend

Nous serons au Crouesty vers 13h, l’équipage :Véro, Virginie, Bernard, et Hervé nous rejoignent pour la nuit. Le Pogo leur a bien plu, c’est sportif ,rapide et assez confortable ! Après avoir vainement cherché un dentiste, je me mets sous antibiotiques et nous gagnons Hoëdic pour le mouillage avant le départ pour la traversée du golf de Gascogne. Nous ferons un saut à terre, la lune nous éclaire et nous aimerions avoir « du réseau »(peine perdue).

Hoedic mouillage avant la traversée du Gascogne

Hoedic mouillage avant la traversée du Gascogne

Noix de coco sous la lune à Hoedic

Noix de coco sous la lune à Hoedic

Départ vers 8h , détour devant le port où Tony obtient ses fichiers gribs et cap au 223° : direct sur la Corogne, la lune se couche, le soleil se lève, mais un drôle et énorme nuage semble nous poursuivre.et il nous rattrape : une fichue brume s’installe , on n’y voit pas à 30 mètres , il fait doux, nous sommes sous spi puis à la voile. Au radar, Tony voit arriver de la pluie : j’enfile un bas , pas le temps pour le haut le vent monte à 30 N ; on range les voiles puis on remet le moteur et la brume a disparu ,les dauphins arrivent et jouent autour de nous.

Nuit orageuse pour nos quarts(alternant voile/moteur) qui se passent bien, orage sec avec de beaux éclairs .

La journée du lendemain sera nuageuse, grise , remuante, une grosse houle latérale s’est installée. Le pilote galère , nous barrons davantage sous génois seul, toujours sur le même cap ; la 2nde nuit se passe un peu comme le jour précédent.

Le vent a tourné un peu et a rafraîchi mais le soleil est là au matin, on voit les côtes et vers la fin de ce jour, on envisage de trouver un endroit où mouiller avant la nuit ; il y a plus de trafic,( merci l’A.I.S.) et on est un peu fatigués.

Les dauphins joueront pendant une vingtaine de minutes devant l'étrave du bateau

Les dauphins joueront pendant une vingtaine de minutes devant l'étrave du bateau

C'est toujours magique

C'est toujours magique

Belle-ile - La Corogne    (la traversée du Gascogne)
Gascogne en mode shaker

Gascogne en mode shaker

3ème jour de Gascogne, un peu fatigué

3ème jour de Gascogne, un peu fatigué

Tony a trouvé et nous mouillerons à la nuit tombée vers 21h45 à la ria de la Cedeira ,un endroit bien abrité des vents de nord-est, quel bonheur de ne plus être secoué !

 Le mouillage de Ria de la Cedeira

Le mouillage de Ria de la Cedeira

Au réveil, c’est très joli, il reste 27 miles pour La Corogne : on y va ! tranquillement au génois plein vent arrière.

Le port de La Corogne

Le port de La Corogne

Arrivés avant 16h,le port est très accueillant nous sommes accueillis en français et quelqu’un me dégote un RV. Chez un dentiste pour 18h, les soins se feront en 3 fois.ce qui nous immobilise 3 jours ici. Nous en profitons pour visiter la ville et ses plages ainsi que la célébre tour Hercule.

Visite de La Corogne la tour Hercule

Visite de La Corogne la tour Hercule

La plage

La plage

La plage

La plage

Les rues piétonnes du centre ville

Les rues piétonnes du centre ville

le très long ponton du port de plaisance.

le très long ponton du port de plaisance.

le vendredi 4 septembre Marion la fille de Christine qui vit en Espagne en profite pour venir passer la soirée et le samedi avec nous.

Marion nous a rejoint pour 24h.

Marion nous a rejoint pour 24h.

Commenter cet article

Françoise Riché 27/09/2015 09:28

On voit sur la dernière photo sur le pont au soleil, que c'est que du bonheur d'être arrivés à la Corogne et de retrouver sa fille chérie pour Christine.

Bernard 15/09/2015 07:32

Que de bons moments, on est si bien sur un voilier
jamais je n'aurais du quitter le bateau.......!

j'adore la photo de la Vilaine et son commentaire
bon vent à vous deux
Bernard

anne baron 07/09/2015 22:06

hello Moussaillons!
C'est du bonheur de vous voir sur la mer qui fait le gros dos.
profitez de cette aventure magique, et prenez soin de vous.
Je vous embrasse

Anne

bouquillon caroline 07/09/2015 20:54

Hello ! Y paraît que si vous avez passé le Gascogne , vous pouvez tout traverser ! Alors bravo !!! mais j'aurais pas aimé être là, je crois ...ça semble avoir été assez éprouvant surtout avec un mal de dents !!! Super que ayez pu voir Marion !!! Bravo aussi pour les photos, y'en a de vraiment jolies...bon, vous allez où maintenant ?... ici, c'est la routine qui reprend le dessus... RAS...mais j'ai du mal à reprendre pied dans la dure réalité...j'ai mis les chèques à la banque et j'envisage sérieusement d'attaquer la clôture...y'a de l'antirouille dans le garage ? gros bisous !

Isa 06/09/2015 19:59

Pas de photos de Soledad ? :o(

À propos

voyage en voilier